Archives par mot-clé : bijoux mulot b.

Regard croisé / Journal

Mon regard. Et leur regard.

Mon regard et leur regard se croisent enfin.

Se voir et se reconnaître est une première marche vers l’acceptation de soi.

Il était enfin temps pour moi de me regarder dans les yeux.

Se voir et se reconnaître, c’est prendre conscience de soi et surtout prendre confiance en soi.

Ce que ne disent pas les images.

Lorsque j’ai reçu la galerie des photographie de Marine Arbiorio dit MÖNA , elles m’ont troublée. Parce qu’elles étaient belles et parce que mon premier réflexe a été de les regarder avec un oeil professionnel.

Et parce qu’en une fraction de seconde, mon regard a basculé et  pour la première fois, je me suis reconnue enfin.

Au travers de l’oeil photographique, face à moi, j’étais elle et elle était moi.

marie-mulot-54marie-mulot-43marie-mulot-17marie-mulot-77marie-mulot-70marie-mulot-11marie-mulot-89marie-mulot-112marie-mulot-128marie-mulot-136

Merveilleuse équipe. À l’image la jeune photographe Marine dit Möna, à la mise en beauté, Sarah Fekir qui me comprend tellement bien, depuis longtemps. Mention spéciale pour le lieu d’accueil, mis à disposition, par le caustique et talentueux Alexandre de Le Labo Ephémère.

 

Naïade / Mulot speak !

Chronique ondine.

Au bord de l’eau, dans l’ondée fraîche du soir qui s’endort, frémissent les jambes nues de la selkie, naïade des mers froides. Tandis qu’elle piétine le reflet pâle de la lune et danse les bras levés au ciel pour accueillir l’été, le jour tombe dans les draps mouillés de la nuit.

Cours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNACours d'eau - Photographe MÖNA

La photographe – Marine Arbiorio dit MÖNA

« La photographie est une brève coïncidence entre la prévoyance et le hasard  » John Stuart Mill.

Photographe spontanée où l’instantané s’exprime dans le geste comme dans l’image, Marine possède un regard féminin et sensible. Cadrages et détails semblables aux tirages d’un minox, elle capture le non-visible, ce qui échappe, le fugace et le vivant.

Une photographe qui aime les silhouettes fluides, féminines et silencieuses dont le regard impose et affirme. De la très belle image assurément, mais surtout beaucoup de vibrance et de force.

Une main de fer dans un gant de velours.

Sitehttp://mona-comphoto.com

Cours d'eau - Photographe MÖNA

Le bijou – icône – Les boucles ROMA

L’évidence sensuelle des perles, leur irrégularité et la lumière nacrée de leur éclat semblables aux sourires antiques.

Des boucles qui ondulent et suivent les mouvements de tête, légères et mouvantes. Elles épousent et se fondent, quasi invisibles.

Site : Boucles Roma, Collection ‘ Dolve Vita ‘ – https://mulotbijoux.com

Cours d'eau - Photographe MÖNA

Le sens des choses / Mulot B. speak !

Il y a les jolies images ( merci Marie ) et les endroits que l’on aime. Et le plaisir de les partager avec vous, surtout.

Il y a des endroits chéris que l’on ne se lasse pas d’aller visiter, des adresses secrètes où l’on aime se donner rendez-vous avec de jolies choses.

‘La manufacture du Beau&de l’Utile’ est une adresse que j’aime tout particulièrement car elle ne ressemble à aucune autre à Toulouse, ni même ailleurs, je crois.

Elle est le reflet exact des goûts et de la personnalité d’Hélène – un sorte de carnet de ce qu’elle aime et de ce qui l’inspire, matérialisé dans une sélection qu’elle nous offre dans sa boutique.

Y exposer est toujours un beau projet pour moi – un projet qui me touche particulièrement car trouver une place parmi la collection si bien pensée d’Hélène, c’est comme me dire que mes bijoux sont davantage que ce qu’ils sont.

De jolis objets, certes.

Mais aussi de la réflexion, de la cohérence sur le fond comme sur la forme, des inspirations et des interprétations, de la recherche et surtout du sens. Car ce sens, c’est avant tout ce qui nous fait ‘marcher’, artisans et créateurs. C’est ce qui nous fait chercher et rechercher encore, ce qui motive notre travail et rythme notre quotidien.

C’est aussi ce que l’on partage avec vous, une histoire au travers d’un objet et son sens, et surtout l’écho que cela fait résonner en vous.

Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB. Exposition ‘Antioche’ à La manufacture du Beau&de l’Utile, du 7 au 31 mars 2018 | Images de Marie Marchandise du blog Chez vous chez moi

Les petites choses / Diary

Pour conjurer le sort. Pour accompagner la vie. Les petites choses que l’on se récite gentiment pour se rappeler la vie sous une autre lumière. Et le sourire aux lèvres.

Pour moi, ça commence par des grains de poussière qui jouent le matin, dans la lumière.

Les petits pas dansants du chat qui attend qu’une main le caresse.

Le corps fatigué que l’on glisse dans les draps propres du lit tout juste fait. Le froid qui pique sur les joues, en hiver.

Les petits ronds de lumière sur le mur. Le regard clair des jours de soleil. Le sac qui se balance, aux bouts des doigts, et qui contient ce petit pull si moelleux.

Le t-shirt, à l’envers, du matin.

Les bisous d’une moustache qui pique.

Le crouton de la baguette que l’on croque sur le chemin du retour.

Les yeux rouges après un film si beau.

Les tartines de pain frais et le beurre qui n’en finit pas de fondre.

La première cuillère de la première soupe de légumes de l’hiver.

L’excitation et la porte que l’on ferme, sur le départ d’un beau voyage.

Le frais du matin de la chambre que l’on aère.

La chaleur du lit et le poids de la couette.

Le souvenir oublié qui nous revient, là, maintenant d’un coup, sans raison.

Les éclats de rire qui n’en finissent pas et le souffle qui nous manque …

Ecrire_2Les_petites_choses1Les_Heures

Révolution Textile / Mulot B. speak !

Dans révolution, il y a le son ‘rêve’, et quoi de plus joli mot que de pouvoir rêver d’un beau duo avec la très responsable marque ‘La Révolution Textile‘.

Une marque de prêt-a-porté au branding impeccable & labellisé, dont la démarche éco-responsable s’inscrit dans cette prise de conscience qui s’amorce et qui interroge notre manière de consommer.

Une ligne de vêtements réfléchie et humaniste qui défend la logique de proximité, et un retour au savoir-faire maîtrisé et respectueux.

Quand Myriam, fondatrice de la marque, m’a contactée pour participer à la mise en image de sa nouvelle collection, ce fut comme une évidence.

Une collection inspirante et enjouée, aux airs d’escapades ensoleillées et de villégiatures à l’océan, sous le regard de Virginie Sannier, faiseuse de belles ambiances et jolies images.

Une équipée de talents et de bonnes humeurs – Sarah Fekir, MUA au style impeccable, la jeune et jolie Karen aux airs tendres de débutante, et quelques pièces aux coloris pastels de la collection Halo pour compléter les looks décidés par Myriam.

J’aurais l’occasion, bientôt, de vous dévoiler ce moment de travail, sous un ciel sans nuage et un vent de folie, dans une vidéo rythmée par quelques notes inspirées par une célèbre tropézienne ( et avec le concours de mon talentueux webmaster / webdesigner Benjamin Peré ).

En attendant, je vous laisse profiter des chouettes images de Virginie & des jolies pièces intemporelles de la nouvelle collection estivale de La Révolution Textile.

DSC_0584DSC_0606DSC_0430DSC_0469DSC_0148DSC_0614Collection Printemps- Eté 2017, La Révolution Textile |  Images Virginie Sannier

HALO / Mulot B. speak !

Il y a ce que l’on a dans la tête et il y a ce que l’on a dans les mains.

Il y a ce que l’on a dans la tête, bien avant que ce que l’on pourrait réaliser et avoir entre les mains.

Et puis il y a l’envie aussi. L’envie de faire autrement, de faire mieux. Un travail plus exigeant, plus abouti encore techniquement. Marquer la différence, tout en gardant la même originalité, le même élan créatif.

La collection Halo est donc une nouveauté. Une nouveauté dans tous les sens du terme. Nouveau thème, nouvelle image mais aussi nouveautés techniques pour un rendu plus précieux. Car le challenge était là, depuis 2 longues années,  se défaire du manque de lumière, s’éloigner des standards et aller vers de la précision.

J’ai voulu cette collection plus précise mais aussi plus précieuse, puisque l’ensemble des pièces créées sont plaquées à l’or fin, en série limitée. La qualité d’impression de chaque estampe est calibrée – ovale et ronde – pour un rendu féminin.

Les pierres sont un mélange de quartz fumé, de quartz et d’agate teintée, façonnées en taille ronde pour un rendu sobre.

Une collection simple aux lignes pures et aux couleurs vivantes, que l’on retrouve dans ce halo de lumière que l’on voit dans le reflet d’une transparence ou de la surface de l’eau.

Cette nouvelle direction a un coût – il faut savoir risquer parfois tout ce que l’on a pour se réinventer – et j’espère que cette charge ne pèsera pas trop lourd dans votre ressenti. Il y a un coût … El y a aussi le risque de ne plus vous plaire et peut être même de vous perdre sur cette nouvelle route. Il faut savoir réinventer les choses, nos histoires, pour mieux exister.

J’ai choisi de vous faire confiance, et de croire en vous et en vos encouragements qui ne m’ont jamais quitté depuis ces 7 dernières années. Les gestes, les sourires, la bienveillance ont toujours fait partie de notre aventure. Je pars donc sur cette nouvelle route en vous donnant la main, toujours, car je sais que vous êtes là avec moi.

Et pour les curieux qui souhaitent jeter un coup d’oeil sur le carnet d’inspiration de cette collection Halo, en attendant la sortie de la collection prévue pour le 4 février,  je vous invite à venir tourner les pages de mon pinterest Mulot B .

Ambiance_2 MOD3Halo_collection_2Collection de bijoux H A L O . Ambiance I & II par Mulot B. | Porcelaine Atelier Halo | Image Mulot B. 2017

Petit bijou / Mulot B. speak !

Quelques mots échangés, une idée puis deux, des encouragements, quelques images, de jolis fous-rires et voilà…

Le voilà, ce petit diy réalisé pour la nouvelle parution des éditions de Saxe. Un petit  pas à pas partagé avec la douce May de Vie de Miettes. Qui d’autre ? La complice de bien jolis projets et de quelques rêves bien éveillés. Je ne pouvais pas choisir mieux que cette petite étoile.

Et le voilà … Quelques pages rien que pour vous et une toute première expérience pour moi. Au détour de cette idée, le plaisir de vous transmettre un peu de moi, de mon univers mais aussi de mon métier. Le choix de cet objet – de ce bijou –  je le voulais précieux. Je le voulais  à la fois sincère et discret. Je le voulais aussi indispensable. Comme cet objet qu’inconsciemment on replace dans les cheveux pour se rassurer, que l’on touche pour se porter – bonheur et que l’on ajuste pour mieux plaire. Un peigne – bijou qui viendrait orner, à toutes, vos cheveux.

Dans une natte tressée, dans un carré bien lissé, au creux de l’oreille, dans le pli d’un chignon ajusté, dans une mèche sage, dans un accroche – coeur qui se rebelle, pour un rendez – vous galant, pour une séance de cinéma, pour un repas entre copines, pour le plaisir de se coiffer, pour s’aimer – un peu plus – dans le miroir, pour se faire belle, pour s’amuser, pour attirer un regard, pour appeler un compliment, pour soi, pour lui, pour elle, pour elles et pour eux. Le voila, donc, ce petit pas à pas qui j’espère vous plaira autant qu’il m’a plu de le réaliser.

Et puis, retrouvez dans ce très bel ouvrage d’autres projets créatifs à accomplir, mais aussi des billets d’humeur rédigés avec amour et des récits de jolis voyages aux horizons rêveurs par la belle équipe composée de May du blog vie de Miettes, Hélène pour mes jolis mômes, Camille de ritalechat, Noémi de trendymood et Zess de zess.

Do It Yourself Peigne – Bijou façon Mulot B. |  Image May Lopez | Webzine Saxe, n°1, décembre 2016 | Les éditions de Saxe

Edition_de_saxe_MulotBEdition_de_saxe_MulotBEdition_de_saxe_MulotB

Agenda / La Ville Rose

Pour les affamés, les fines bouches et les gourmets, Les coudes sur la Table est une adresse à Toulouse, que l’on ne présente plus.

Cantine de poche à la carte semainière gourmande et pimpante, il est ce petit plan que l’on se réserve, pour être sûre de n’être jamais déçu. Je recommande à coup sûre et les yeux fermés. Mais pour cette fois-ci, il n’est pas question de bien-manger …

Le samedi 3 décembre, de 11h00 à 18h00, le restaurant donne carte blanche et fait table rase, pour laisser place à une vente de créateurs toulousains & une journée d’ateliers DIY plus chouettes les uns que les autres.

On retrouve pour ce bel événement à la scénographie bien pensée, le travail délicat et finement ciselé des guirlandes de Mi Avril et plus généralement et en avant-première, sa très jolie gamme de cartes.

Les bougies équilibrées et les fragrances délicieuses de la jeune et tendre marque Minette à Bicyclette ( une merveille pour l’odorat ).

Et évidemment, les bijoux de la collection Tsigan signée Mulot B. au caractère affirmé et aux couleurs appuyées, en petites séries et travaillés avec soin.

Et tout le long de cette journée, dans un salon cosy et bien attablé, retrouvez Morgane du blog Plan B. pour plusieurs ateliers ! Tissage & Création originale d’une couronne d’hiver  seront de rigueur. Attention, les places sont limitées et surtout prises d’assaut, réservez dès à présent auprès de la demoiselle – morganefrimane @ gmail.com

Les Coudes sur la Table | Creativ Market & Ateliers DIY |  39, rue des Lois 31000 Toulouse Toulouse_les_coudes_sur_la_table

Ecoute / Diary

Ecoute et ferme les yeux.

Ecoute et respire profondément.

Ecoute et cherche du bout des doigts la vie qui palpite autour de toi.

Et maintenant, ouvre les yeux et regarde avec moi.

La brume est dans l’air, accrochée aux cimes des grands barbus. Elle sillonne les arbres et les sapins, entre les branches. Elle monte, disparait et revient en submergeant les hauteurs de la forêt cévenole.

Nappée dans ce voile de gouttes, la lumière blanche des cieux immobilise cette marée sylvestre aux accents sombres. Parfois, la vie palpite dans les couleurs changeantes de châtaigniers égarés en groupe, qui ébrouent leur feuillage enflammé.

La terre est belle, grasse et prodigue. Les fruits d’automne tombent et jonchent le sol empâté de feuilles et bogues laissées vides. Partout, la richesse décadente d’une saison qui se meurt, brûlent les dernières flammes d’une vie qui s’anime avant de s’éteindre.

Dans un dernier élan de vie , la nature s’offre et partout sortent de terre, lépiotes, rosés, mousserons et lactaires. Baies fleurissent en grappes charnues, plus belles encore, aux couleurs profondes et sombres.

L’épisode cévenol fait rugir le ciel et l’eau tombe drue sur cette abondance qui n’en finit plus de donner les récoltes de la nature.

MulotB_Les_CevennesMulotB_Les_CevennesMulotB_Les_CevennesMulotB_Les_CevennesMulotB_Les_CevennesMulotB_Les_CevennesMulotB_Les_Cevennes

L’Atelier #1 / La Ville Rose

L’Atelier #1 . Premier rendez – vous, première rencontre à l’ Atelier quelques heures après l’automne seulement. Une journée entière où les portes s’ouvrent et où les amis, les habitués et les curieux de passage se retrouvent le temps d’un instant.

Les premières heures sont consacrées aux petites mains fébriles des apprenties – tisseuses qui viennent tresser de la corde sous l’oeil bienveillant de Morgane du blog Plan B. Petit à petit, les points se nouent, les noeuds se montent et, des petits doigts agiles, s’échappent les modèles étudiés. Un joli cour pour apprendre à créer une suspension en macramé.

Des rendez-vous où l’on apprend à monter, tisser sous les conseils de la demoiselle qui régulièrement nous fera le plaisir de venir dispenser ces jolies idées et ces connaissances pointues autours de  » savoir – faires quotidiens  » remis au goût du jour.

Mais aussi à monter un bouquet, orner une couronne d’hiver, troquer des boutures et échanger des tip’s autour des plantes, les thématiques changeront en fonction des rencontres égrenées au fil de l’année et de nos invités talentueux.

En fil rouge, et durant chaque rendez – vous, Virginie, Fanny et moi, nous aurons le plaisir de vous vendre notre travail et discuter avec vous de notre démarche & de nos inspirations respectives. Un moment pour se rencontrer et faire connaissance.

L’Atelier | Atelier Halo, Mi Avril et Mulot B | 120 rue Achille Viadieu, 31400 Toulouse | Un samedi par mois | Information et horaire

Atelier#1_Achille_Viadieu_ToulouseAtelier#1_Achille_Viadieu_ToulouseAtelier#1_Achille_Viadieu_ToulouseAtelier#1_Achille_Viadieu_ToulouseAtelier#1_Achille_Viadieu_Toulouse