Archives par mot-clé : atelier

M◎na 2021 / Collection Bijoux

Collection M◎na 2021 . C’est l’histoire d’une collection secrète, de bijoux solaires et d’un dialogue intime entre une femme et le reflet d’elle-même.

C’est ainsi que l’histoire dévoile ce nouvel opus – une collection unique de bijoux sensibles.

Avec ses jeux d’équilibres, entre la pesanteur et la légèreté, entre le symbole et la forme, entre la lumière et l’obscur.

Dans un mouvement pendulaire, les boucles se balancent et reflètent l’or froid de leur dorure, mordu par l’onyx et l’agate aux noirs opaques.

Langage secret, la nature s’invite dans les symboles de la feuille et du fruit rond de la belladone, les billes d’or s’égrènent sur les bagues d’oreilles et les cercles d’eaux dans les joncs, à la forme parfaite, au poignet.

Une collection à découvrir et feuilleter, au travers des images poétiques de Möna Photographie, muse inspirante et inspirée.

MULOT Bijoux collection MONA MULOT Bijoux collection MONA MULOT Bijoux MULOT Bijoux

MULOT Bijoux

MULOT Bijoux

Le bijou – icône . Les boucles MONA

Evidemment, incontournables et intemporelles, elles sont à la fois sans âge et terriblement dans l’air du temps. Pleines et déliées, elles jouent sur le tangible, l’équilibre et la structure pour un rendu visuel graphique et moderne.

Une vision d’un bijou quotidien, porté à même la peau 365 jours par an. Un bijou fusionnel en accord parfait avec celle ou celui qui le porte.

Site : Boucles MONA, collection MONA – https://mulotbijoux.com 

MULOT BijouxLa photographe – Marine Arbiorio dit MÖNA 

Un énorme merci à Marine qui a accepté de répondre au challenge technique que je lui ai imposé – à savoir être modèle et photographe en même temps. Une contrainte largement respectée et relevée. Les images montrent exactement l’atmosphère imaginée, une proximité intime d’un quotidien exclusivement féminin.

Site : http://mona-comphoto.com

MULOT Bijoux

Le sens des choses / Mulot B. speak !

Il y a les jolies images ( merci Marie ) et les endroits que l’on aime. Et le plaisir de les partager avec vous, surtout.

Il y a des endroits chéris que l’on ne se lasse pas d’aller visiter, des adresses secrètes où l’on aime se donner rendez-vous avec de jolies choses.

‘La manufacture du Beau&de l’Utile’ est une adresse que j’aime tout particulièrement car elle ne ressemble à aucune autre à Toulouse, ni même ailleurs, je crois.

Elle est le reflet exact des goûts et de la personnalité d’Hélène – un sorte de carnet de ce qu’elle aime et de ce qui l’inspire, matérialisé dans une sélection qu’elle nous offre dans sa boutique.

Y exposer est toujours un beau projet pour moi – un projet qui me touche particulièrement car trouver une place parmi la collection si bien pensée d’Hélène, c’est comme me dire que mes bijoux sont davantage que ce qu’ils sont.

De jolis objets, certes.

Mais aussi de la réflexion, de la cohérence sur le fond comme sur la forme, des inspirations et des interprétations, de la recherche et surtout du sens. Car ce sens, c’est avant tout ce qui nous fait ‘marcher’, artisans et créateurs. C’est ce qui nous fait chercher et rechercher encore, ce qui motive notre travail et rythme notre quotidien.

C’est aussi ce que l’on partage avec vous, une histoire au travers d’un objet et son sens, et surtout l’écho que cela fait résonner en vous.

Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB.Expo_Antioche_MulotB. Exposition ‘Antioche’ à La manufacture du Beau&de l’Utile, du 7 au 31 mars 2018 | Images de Marie Marchandise du blog Chez vous chez moi

L’Atelier 2017 / Mulot B. speak !

L’atelier. L’espace partagé.

Un espace où chacune occupe une partie d’un ensemble.

Une adresse sur le papier, une adresse au creux d’une rue mignonne où s’égrènent des numéros et des numéros.

Au 120, il y a nous. Je dis nous, parce que nous sommes ensemble. Nous l’avons décidé ainsi. Pour être plus fortes, pour former un tout, pour se serrer les coudes.

Il y a de la lumière.

Il y a de l’ordre et il y a du bazar, et il y a du bazar ordonné.

Il y a aussi France Inter et la musique qui rayonne. Les goûters et les goûters du vendredi. Le thé et l’eau dans le bocal pour remplir la théière qui ne passe pas au micro-ondes. L’évier beaucoup trop bas et le robinet qui inonde parfois la cuisine.  Il y a le ronron de la découpeuse et les journées tropicales lorsque le four à céramique monte en cuisson. Il y a aussi les journées maillots de bain, lorsque le four redescend après une cuisson. Il y a des petits coups de mous, des grands coups de rire. Il y a Jean Gui-Gui qui passe. Il y a Mamie grincheuse et Papi qui font la course, sur le trottoir. Il y a les petits mots scotchés à nos bureaux et il y a les gros mots qui nous font rire.

Et puis, il y a un vélo avec le petit siège d’Augustin. Il y a  aussi parfois les copines, les amies et les amis qui passent, qui goûtent ou qui boivent. Il y a très rarement quelques larmes mais toujours suivis de près par une chocolatine.

Il nous reste six mois avant la fin du premier bail de notre atelier. Six mois à partager l’espace, les jours et les sourires. Je les compte mais je ne veux pas y penser.

Au 120, il y a donc notre atelier, un espace partagé par trois petits mains et trois grands coeurs qui battent ensemble, celui de Fanny, de Virginie et le mien.

LatelierLatelier_3Latelier_2

Photo Project #4

Flou. Brumeux. Indécis. Vaporeux. Vague.

Ces derniers jours, j’ai eu l’impression de regarder la vie derrière la fenêtre d’un train lancé à grande vitesse sur les rails. Cette petite ivresse qui vous prend quand parfois le rythme des choses vous échappe.

Passer l’inconfort des premières impressions, il n’est parfois pas si désagréable de se laisser submerger et de laisser toutes les choses se déroulaient à brides abattues. Au fond, comme beaucoup d’entre nous, me sentir débordée me donne l’impression d’être vivante.

Juste ce qu’il faut. Pour voir les choses devant moi, les accomplir  et les laisser venir à moi d’elles – même, sans trop prévoir. Faire au jour le jour et relever des yeux vagues sur les heures qui s’étirent.

Encore une fois le thème de  » Photo Project  » était particulièrement inspirant pour moi. Une semaine à 100 à l’heure où tout s’est échappé pour revenir à la normale, doucement. Il m’a fallu émerger et retrouver le rythme. Et quoi de mieux que de se synchroniser sur les battements du cœur de  » l’Atelier  » et des filles.

photo_project_4_copyright_MulotBAtelier_Janvier16_copyright_MulotBAtelier_Janvier16_copyright_MulotBPour retrouvez les flous artistiques du  » Photo Project « , filez sur le blog de Lauriane et découvrez d’autres brumeuses photographiées   | L’Atelier . PP#4 © Mulot B.  | Bague et médaillon Kara collection METIS 2016

May / Mulot b. speak !

Il y a eu comme un besoin de changer, se secouer et faire peau neuve. Dépasser janvier et se remettre en course pour ne pas se laisser dériver. Une nouvelle mue, plus de lumière, plus d’espace et davantage de fonctionnalité pour cet espace, dans lequel je passe une grande partie de mon temps. Le nouvel atelier.

Nouveaux tiroirs, nouvelle table de travail, du blanc pour le bleu, un joli tapis de chanvre qui moutonne pour éteindre le parquet sombre et attirer la lumière de dehors. Et puis un drôle de meuble en grillage pour accueillir mon poste de travail – après quelques changements façon casse-tête. L’atelier a pris de nouveaux atours et cela fait du bien d’accueillir de la nouveauté.

Et quoi de mieux que le premier regard de May du tendre blog Vie de Miettes pour vous faire visiter les lieux.

Douce et silencieuse, May est aussi une jolie personne qui sait rire du quotidien et des petites peines. Son blog est une série de carnets qui retracent, comme un guide de la vie, des voyages, des émotions de l’instant, son travail qui occupe son sourire.

Pour cette première visite du nouvel atelier, c’est au travers du regard du May que vous allez le découvrir. Viendront, au fils des mois d’autres visiteurs, d’autres regards. Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyrightAtelier_MulotB_vie_de_miettes_copyrightAtelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright

Créateur / Mulot b. speak !

Une nouvelle fenêtre ouverte sur le blog MULOT Bijoux, une lucarne sur mon travail de créatrice, une route bien sinueuse, pleine de rebondissements, sans aucune entrave mais pleine de tentations.

Créer son entreprise demande une discipline et une énergie parfois épuisante, parfois exaltante. Un objectif qui permet d’avancer, dans une direction toujours la même, le désir de réussir. Ce fil d’Ariane est une sécurité lorsque le projet débute, se déroule, tout est à découvrir et à faire.

Mais quand est-il après 4 années d’existence bien remplies ? Et si la difficulté ne résidait pas dans la création mais davantage dans le quotidien de la vie d’une micro-entreprise ? Une fois le but atteint, les bases posées, comment se renouveler et entamer cette nouvelle course de fond ?

Aujourd’hui, après avoir passé plusieurs caps déterminants, je crois pouvoir dire que cette course de fond qui prend des allures de randonnée cahoteuse à certains moments, est la chose la plus difficile que j’ai pu éprouvé, et que j’éprouverais encore, durant ces 4 années complètes d’existence. Trouver un rythme de croisière, lâcher un peu la bride tout en veillant à garder un œil ouvert, susciter l’intérêt sans se répéter, s’améliorer sans bousculer l’attention bienveillante de ceux qui vous suivent. Tout en jonglant avec les doutes personnels, les battements de la vie et les respirations nécessaires. Un jeu d’équilibre qui demande un regard sur soi et une remise en question permanente. C’est un peu comme nager en apnée, et choisir de trouver les bons moments pour sortir la tête de l’eau, respirer et replonger.

Un drôle de parcours qui vous apprend quantité de choses sur vous – êtes-vous fait(e) pour cela ? Avez-vous besoin de travailler en groupe ? Aimez-vous travailler seule ? Vous vous découvrez bon nombre de ressources insoupçonnées qui vous permettent de nourrir – dans tous les sens du terme – votre entreprise.

ESPRIT PASTEL / La ville Rose

Quelques images tout droit sorties de l’objectif de Marie du blog  » Chez vous chez moi » de l’événement créatif, la vente privée ESPRIT PASTEL, organisé à l’occasion de la sortie de la nouvelle collection E S P R I T / Mulot b.

Une très belle soirée où vous étiez nombreuses à venir nous transmettre vos sourires, vos compliments et vous offrir une création originale. Retrouvez d’autres photos de la soirée et de tous les créateurs – Atelier Halo et Gali M – sur le blog de la jolie Morgane,  » Plan b ». Un moment unique et poétique.

Vente_privée_esprit_pastel_copyright_chezvouschezmoi Vente_privée_esprit_pastel_copyright_chezvouschezmoiVente_privée_esprit_pastel_copyright_chezvouschezmoi Vente_privée_esprit_pastel_copyright_chezvouschezmoi